MaliPolitiqueSociété

A l’ONU, le Mali accuse la France de l’avoir poignardé dans le dos et de pratique Néocoloniale

Le premier ministre par intérim du Mali, le Colonel Abdoulaye Maiga a accusé la France d’avoir poignardé son pays dans le dos et d’avoir retiré unilatéralement la force anti-terroriste Barkhane de son territoire.

A la tribune des Nations Unies, le Mali a accusé la France d’être à l’origine de ses maux. « Le monde se souviendra qu’après avoir été abandonné en plein vol, le 10 juin 2021, par la France qui a décidé unilatéralement de retirer la force Barkhane du Mali, mon pays a été ensuite poignardé dans le dos par les autorités françaises« , a accusé le premier ministre par intérim.

Et de poursuivre: « Obscurantisme de la junte française nostalgique de pratique néocoloniale, condescendante, paternaliste et revancharde, qui a commandité et prémédité des sanctions inédites, illégales, illégitimes et inhumaines de la CEDEAO et de l’UEMOA contre le Mali« .

Le Colonel Abdoulaye Maiga a également réitéré les accusations de soutiens aux terroristes de la part de la France. « Plus grave, Monsieur le Président, le Mali sera en mesure de prouver que la junte française a fourni des renseignements et des armes à des groupes terroristes« , a encore poursuivi le premier ministre.

Les relations sont tendues entre Paris et Bamako depuis le deuxième coup d’Etat des militaires. La France a retiré ses derniers soldats du Mali, mettant un terme à neuf ans d’intervention militaire.

afriqueenligne.com

Retrouvez toute l'information et l'actualité du continent Africain. Les dernières actus, les infos politiques, économique, éducatifs, sportives et toute la revue de presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf + six =

Bouton retour en haut de la page

A l’ONU, le Mali accuse la France de l’avoir poignardé dans le dos et de pratique Néocoloniale

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité